Article paru dans Le Journal du Mardi du 27 juin 2006

En 2008, le film encore à 2 euros?

Quand on va voir un film au Musée du Cinéma, on est considéré comme un visiteur de musée. Ce qui permet d’éviter la concurrence déloyale avec les salles commerciales car le tarif pratiqué n’est que de deux euros pour une visite de deux heures qui permet notamment la vision d’un long-métrage, ce qui est considéré comme un exercice pratique à ladite visite. Au choix quotidiennement, trois films parlants dans la grande salle (vers 18H15, 20H15 ou 22H15) ou deux programmes d’oeuvres muettes accompagnés par un pianiste dans la petite salle (vers 19H00 et 21H00).

Politique tarifaire occulée

Le Musée fermele 16 juillet 2006 pendant un an pour être reconstruit. La réouverture est prévue en 2008.
Plusieurs informations à la presse ont déjà détaillé les travaux de rénovation mais le silence était de rigueur sur la prochaine politique tarifaire! J’ai interpellé sur ce fait la Conservatrice Gabrielle Claes qui me répond, le 7 juin 2006: « D’ici la réouverture, une réflexion approfondie va être menée. Je ne suis pas aujourd‚hui en mesure de répondre avec précision. Cela dit, il n’entre certes pas dans nos intentions de modifier notre attitude d’ouverture à l’égard du public, y compris jeune ou moins favorisé. Ni de décourager son assiduité ».

Quelques jours plus tard, le 15 juin 2006, au cours de la rencontre avec la presse qui lui permit de présenter les plans du futur musée, la Conservatrice ne prit pas l’initiative d’aborder la tarification. La dernière question posée par la salle (renseignement pris, son auteur n’était pas un journaliste) ira judicieusement dans ce sens et Mme Claes réaffirmera: « Je jure qu’on ne va pas augmenter. Au pire, on tiendra compte de l’inflation ». Le lendemain, les comptes-rendus des quotidiens firent l’impasse sur cette bonne nouvelle. Le prix des tickets ne concerneraient-ils que le public?

Musée du Cinéma
Rue Baron Horta à
1000 Bruxelles
www.cinematheque.be