Pour une grande fête mensuelle!

Que tous les musées soient gratuits en Belgique chaque premier dimanche du mois. Voici une revendication qui va prendre certainement un certain temps avant de devenir réalité. Nous avons besoin de votre aide. Tout de suite!

Vous pouvez signer et, surtout, diffuser notre « Appel » (téléchargez notre « Appel » au format PDF/48Ko).

Vous pouvez aussi convaincre les autorités de votre commune à l’aide de conseils utiles.

Voici les différentes étapes de cette « pression » (en remontant progressivement dans le temps)

Dès le 3 février 2008:
« nos » premiers dimanches gratuits

Septembre 2007: j’ai testé une trentaine de proches. Leur adhésion à mon projet est impressionnante. Cette idée est simple mais enthousiasmante, elle répond à un réel besoin!

Je leur proposais de se donner un rendez-vous fixe (vers 14H30), chaque premier dimanche du mois, pour visiter ensemble un musée belge dont l’accès est gratuit et, ensuite, aller boire un verre de l’amitié.

Consoloisirs va concrétiser cette idée, dès le dimanche 3 février 2008. Réservez donc dès maintenant dans votre agenda les après-midis de chaque premier dimanche du mois, du 3 février au 1er juin 2008.

Si l’idée vous plait, indiquez-le moi dès maintenant pour que je puisse mieux préparer ce nouveau challenge. Envoyez-moi dès aujourd’hui vos coordonnées complètes et vos commentaires, réflexions, suggestions à: bernard.hennebert@consoloisirs.be.

Le 1er mai 2006
12 nouveaux musées en Communauté française

Depuis le 7 mai 2006: une douzaine de nouveaux musées gratuits chaque premier dimanche du mois

Le Parlement de la Communauté française et la ministre de la culture Fadila Laanan ont décidé que les musées sur lesquels ils ont autorité seront gratuits, dès le 7 mai 2006, chaque 1er dimanche de chaque mois.

Ainsi, sauf indication contraire, le 1er dimanche de chaque mois, les portes des musées suivants s’ouvriront gratuitement au public:

  • le Musée-Royal de Mariemont,
  • le Musée de la Photographie à Mont-sur-Marchienne,
  • le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée à La Louvière,
  • le Musée Bruxellois de l’Industrie et du Travail La Fonderie à Molenbeek,
  • le Centre de la Tapisserie, des Arts du tissu et des Arts muraux à Tournai,
  • le Musée international du Masque et du Carnaval à Binche,
  • l’Espace gallo-romain à Ath,
  • le Préhistosite de Ramioul à Flémalle,
  • l’Ecomusée du Centre à Houdeng-Goegnies,
  • le Musée en Piconrue à Bastogne,
  • le Musée en Plein Air du Sart Tilman à Liège,
  • le Musée juif de Belgique à Bruxelles.

Cette liste sera progressivement complétée par tous les musées qui demanderont un agrément/subventionnement à la Communauté à l’avenir.

Le pétitionnement que j’ai lancé, il y a près de deux ans, et qui fut soutenu par de nombreuses personnalités culturelles, sociales et politiques, porter ses fruits.

La plupart des directeurs de musées était opposés à ce projet.

À aucune de leurs réunions, ils ne m’ont invité et pourtant, ils y disséquaient entre eux une version complètement déformée de ma proposition (à laquelle je me serais moi-même opposé!). Et ce, sans connaître mon argumentaire qui a évolué au fil de mois puisque, moi-même, j’ai tenu compte, bien entendu, de certaines de leurs réflexions que j’ai découvertes en lisant leurs déclarations notamment dans la presse écrite.

On ne peut donc pas constater que ces directions des musées soient fort à l’écoute de leurs usagers!

La détermination du Parlement de la Communauté française et de la ministre de la culture Fadila Laanan est d’autant plus remarquable.

Le 6 mars 2005
C’est gagné à Ixelles

le_the_au_jardinSuite à son interpellation, en moins de six mois, la commune inaugure, début mars 2005, la gratuité mensuelle du « premier dimanche » dans son célèbre Musée Communal, au 71, rue Jean Van Volsem à 1050 Bruxelles. Vous pourrez y découvrir la collection permanente composée d’œuvres du XIX et du XX ème siècle: Berthe Morisot, Permeke, Delvaux, Picasso, Magritte, Miro, Toulouse-Lautrec (un grand nombre de ses célèbres affiches), etc.

Pour ce 6 mars, l’œuvre qui est mise spécialement en valeur et expliquée dans son contexte est une peinture néo-impressionniste de Théo Van Rysselberghe, « le Thé au Jardin ».

> Lire le communiqué de presse officiel de la commune d’Ixelles.

Le 10 décembre 2004
Wallonie et Communauté française: une consultation se met en place

Ce n’est pas encore le dimanche qui est choisi… Mais cela ne sera certainement plus le mercredi (des Musées fédéraux), puisque la gratuité mensuelle qui se prépare doit toucher le vaste public.

On va clairement vers « un jour de gratuité dans les musées » en terres francophones!

Les gouvernements de la Communauté française et de la région Wallone viennent d décider d’entamer conjointement une consultation du secteur des musées et des associations d’usagers pour émettre une proposition relative à la gratuité d’un jour par mois, « satisfaisante pour tous » et de manière à instaurer une politique cohérente.

Une étude de faisabilité devrait aboutir pour septembre 2005.

Les musées concernés sont le Musée royal de Mariemont ainsi que les musées conventionnés ou subsidiés par la Communauté française.

Espérons que les instances politiques n’oublient pas le point capital de notre revendication: que les musées soient obligés, chaque jour de gratuité mensuelle, de mettre en évidence une œuvre différente.

Qu’elles n’oublient surtout pas d’évoquer ce problème dans leur consultation.

Il reste aussi à définir ce qu’on entend par consultation d’associations d’usagers… quand celles-ci n’existent pas vraiment dans le secteur culturel!

Il ne faut pas jouer sur les mots. Les associations des « amis des musées » se composent souvent de mécènes prêts à offrir des nouvelles œuvres aux musées ou de sympathisants qui s’intéressent à des voyages organisés… mais ce ne sont pas vraiment des associations d’usagers! Le Ministre Charles Picqué nous déclarait, au printemps 2004, que ces associations rassemblaient « que des collectionneurs, d’anciens fonctionnaires et des sponsors. Il faudrait y adjoindre de simples visiteurs » (voir Le Ligueur N°32).

Des associations comme La Ligue des Familles ou le CRIOC seront-elles consultées?

Enfin, il faut absolument que les autorités francophones et flamandes se mettent d’accord sur les modalités qui fonctionneraient sur l’ensemble du territoire belge.

Le 9 décembre 2004
Proposition de résolution du SP.a

Le SP.a (parti socialiste flamand) annonce pour le 15 décembre 2004 une manifestation ludique pour médiatiser son imminent dépôt d’une proposition de résolution à la Chambre pour créer les premiers dimanches gratuits de chaque mois dans les musées fédéraux.
Texte de cette proposition (en néerlandais)

Le 17 octobre 2004
13 nouvelles signatures de personnalités

Nous totalisons actuellement 87 signatures de personnalités pour notre « Appel ».
Parmi les plus récentes (le relevé précédent: voir, ci-dessous, le 29 août 2004):

Jean-Luc Crucke (Député MR), Magda De Meyer (Députée SP.A-Spirit), Carl De Moncharline (animateur urbain), Amina Derbaki Sbaï (Députée PS), Josy Dubié (Député ECOLO), Philippe Jourdain (journaliste), Sylvie Ledent (Festival Bruxelles Babel), Jean-Paul Procureur (parlementaire CDH), Jean-Luc Roland (Bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve), Claudine Van O (Centre vidéo Bruxelles), Patrick Viaene (historien en art), Jean-Claude Vitoux (CDH), Solange Wonner (Centre culturel de Woluwé Saint Lambert)

Le 30 septembre 2004
Interpellation au Conseil Communal d’Ixelles

Franc succès pour l’interpellation du 30 septembre dernier concernant la gratuité muséale à Ixelles.

conseil_xl_lNous étions près d’une centaine d’habitants à soutenir l’interpellation pour la gratuité de chaque premier dimanche du mois dans les musées d’Ixelles dès 2005.

Les représentants des groupes MR, Ecolo et PS du Conseil Communal ont soutenu le projet. Sylvie Foucart, l’Echevine de la Culture a annoncé une étude de faisabilité à entreprendre sans tarder ainsi que la constitution d’un comité consultatif des usagers de musées.

> Lire le texte de l’interpellation telle qu’elle a été lue.

> Voici le compte-rendu paru dans Le Soir du 6 octobre 2004.

20041006lesoir

> Voici le compte-rendu paru dans « La Tribune de Bruxelles » du 24 septembre 2004.

20040924latribune

> Lire l’article dans « Le Journal du Mardi » du 19 octobre 2004.

Le 27 septembre 2004
À Ixelles, cela ne sera pas si facile!

Si la commune d’Ixelles répond favorablement à l’interpellation de cent-cinquante de ses habitants, sa tâche ne sera pas aisée!

Son musée communal possède une riche collection permanente: Toulouse-Lautrec, Magritte, Dürer, Mucha, Permeke, Wouters, etc. Il faudra s’organiser pour qu’il ne soit pas fermé l’un des jours de gratuité pour cause de montage d’expo! Ce musée aligne souvent dans les mêmes locaux son fond permanent et ses expositions temporelles. La « gratuité » visera-t-elle l’ensemble des œuvres exposées?

Dans leur interpellation, les habitants demandent également que leur commune incite les autres institutions muséales ixelloises qui ne dépendent pas directement d’elle à participer à cette gratuité mensuelle.

Les musées fédéraux, par exemple. Or, ceux consacrés au peintre Antoine Wiertz et au sculpteur Constantin Meunier, pour limiter les frais de prestation des gardiens, ouvrent depuis fin 1992 un dimanche sur deux en alternance. Comment convaincre le nouveau Ministre Marc Verwilghen de les rendre accessibles tous les deux, chaque premier dimanche du mois?

Et parmi les institutions privées, on ne peut pas faire l’impasse sur le CIVA. Ce Centre International pour la Ville, l’Architecture et le Paysage propose des expositions temporaires qui pourraient toucher, dans le cadre des dimanches gratuits, un public plus diversifié que celui qui se passionne pour ce type de thématique pointue. Jusqu’au 3 octobre prochain(1), il abrite une remarquable exposition consacrée à l’architecte et design Marcel Breuer. Au rez-de-chaussée, le visiteur découvre l’histoire de ses meubles en tubes métalliques qui commencèrent à supplanter, vers 1925, nos bonnes vieilles chaises en bois. Au 1er étage, grâce à d’énormes maquettes que le visiteur peut actionner, plein feu sur son travail d’architecte: le siège de l’UNESCO à Paris, le Whitney Museum of American Art à New York, etc.

Le Directeur du CIVA, Christophe Pourtois, considère que la nature même des grands Musées Fédéraux devrait inciter le pouvoir politique à leur restituer leur gratuité quotidienne qui leur a été supprimée depuis quelques années. La situation est plus complexe pour des institutions privées comme la sienne. Oui pour s’associer aux « premiers dimanches » gratuits si la commune d’Ixelles compense la perte de la billetterie occasionnée par cette initiative. Il estime la fréquentation de son institution à une trentaine de visiteurs par jour, en semaine, et une centaine, chaque jour du week-end. Les entrées sont fixées à 6 euros (2 euros pour les groupes et étudiants; 4 euros pour les seniors, architectes et enseignants). Pour les dimanches gratuits, il faudrait donc négocier un budget annuel de 4.800 euros. Et de revendiquer à juste titre: « Je défends vraiment la démocratisation de la culture mais il faut quand même que chacun considère que les personnes qui travaillent dans le monde culturel effectuent un travail réel (qui mérite salaire) et qu’elles ne sont pas des êtres désincarnés ».

Le CIVA est une ASBL qui reçoit de multiples subsides. La billetterie couvre 5% de son budget. Au moment où d’une manière ou d’une autre, la collectivité finance pareille type d’activité de manière aussi importante, n’est-il pas temps pour le pouvoir politique de s’engager davantage dans des stratégies de gratuité et de communication qui rendraient encore plus accessibles au vaste public de si belles et utiles initiatives?

La gratuité n’est efficace que si elle est judicieusement promotionnée. Christophe Pourtois considère qu’Ixelles pourrait devenir une commune pilote car elle fait déjà d’énormes efforts, par le biais de son « toutes boîtes », pour informer ses habitants des activités culturelles organisées sur son territoire. Le mensuel « Info Ixelles » publie beaucoup moins de photos d’élus qu’autrefois et consacre en moyenne huit pages grand format sur seize à son agenda socio-culturel. Le responsable du CIVA souligne que le personnel communal sollicite sans cesse les organisateurs culturels pour que ceux-ci leur transmettent leurs infos à temps pour le bouclage. Efficace? « Je constate qu’un nombre important d’Ixellois savent ce qui se passe dans leur commune ».

(1) Du mardi au dimanche, de 10H30 à 18H30, au 55, rue de l’Ermitage. À 100 mètres du CIVA, découvrez également l’exposition « Les animaux dans l’architecture » à La Loge, au 86, rue de l’Ermitage, du mardi au dimanche de 12H à 18H (nocturne, le mercredi jusqu’à 21H.)

Le 25 septembre 2004
Une première personnalité flamande

Une première personnalité flamande vient de signer notre « Appel » pour la gratuité des musées, chaque premier dimanche du mois. Il s’agit de Madame Magda De Meyer, ancienne animatrice FGTB, actuellement Députée de Flandre Orientale (SP.A-Spirit).

Rappel: le texte de présentation de cette « pression » en néerlandais.

Le 14 septembre 2004
Enquête dans « Le Journal du Mardi »

Enquête de Bernard Hennebert parue sur sept pages dans l’hebdomadaire « Le Journal du Mardi » du 14 septembre 2004: « Tous nos musées gratuits, douze dimanches par an!« .

1er septembre 2004
Recherchons journalistes et personnalités flamandes

Il faudrait que tous les musées du pays soient gratuits chaque premier dimanche du mois. La revendication a été lancée, un peu par hasard, par des francophones. Il est très important que de nombreux flamands rallient cette « pression » et qu’on la poursuive tous ensemble.
Hélas, le protagoniste de ce combat ne s’exprime guère en néerlandais, ce qui ne facilite pas les choses.
Merci au CRIOC d’avoir traduit en néerlandais un texte qui résume bien les enjeux de cette bataille.
Diffusez donc ce texte auprès de vos connaissances: des journalistes qui pourraient proposer à leurs publics des reportages sur ce thème, des personnalités qui pourraient signer l' »Appel », des hommes politiques qui pourraient légiférer.

Voici ce texte en néerlandais

30 août 2004
Annonce: Accompagnez-nous, ce jeudi 30 septembre, à 19H15 et à 20H!

Ce jeudi 30 septembre 2004 de 19H15 à 20H, au Conseil Communal d’Ixelles, assistez à l’interpellation « Gratuité des musées les premiers dimanches du mois ».

Rendez-vous dans le hall d’entrée de l’Hôtel Communal d’Ixelles au 168, Chaussée d’Ixelles, près de la place Fernand Cocq.

À Ixelles, ce soir-là, un habitant soutenu par 150 autres Ixellois interpelle publiquement pendant 15 minutes le Conseil Communal: que tous les musées d’Ixelles cultivent l’accès gratuit du premier dimanche du mois, dès 2005.

C’est une première étape pour conquérir cette gratuité pour tous les musées communaux du pays.

Ces 150 habitants souhaitent également que la publicité de ce débat fasse l’objet d’une information par voie d’affichage communal et dans la publication du toutes-boîtes « Info Ixelles ».

Pour la première fois, des Ixellois appliquent ainsi un nouveau règlement communal adopté le 29 avril 2004. Celui-ci permet une interpellation pendant quinze minutes avec des répliques de cinq minutes du Collège et des différents chefs de groupe lorsqu’au moins 150 habitants en soutiennent une demande.

Ensuite, la soirée se poursuivra jusqu’à 22H!

Les réponses à l’interpellation se termineront vers 20h. Mais ce n’est que le début de la soirée!

À la Place Fernand Cocq, nous utiliserons ensemble les transports en commun pour rejoindre les Grands Musées Fédéraux, près du Palais Royal. Le hasard nous gâte! Ce jeudi 30 septembre, exceptionnellement, ces musées sont gratuits jusqu’à 22H.

Il s’agit de tous les musées situés aux abords du Mont des Arts: le site archéologique du Coudenberg, les Musées Bellevue, la section de Chalcographie de la Bibliothèque royale, le Palais Charles de Lorraine, le Musée des Instruments de Musique et les Musées d’Art Ancien et Moderne.

C’est, en fait, une mise en bouche pour les « Nocturnes des Musées Bruxellois »

qui s’organiseront chaque jeudi soir également de 17H à 22H jusqu’au 9 décembre. Chaque semaine, au moins quatre musées différents accueilleront leurs visiteurs gratuitement ou pour une entrée limitée à 2 euros (1 euro pour les moins de 26 ans). Ces soirs-là, les musées mettent les petits plats dans les grands: boissons offertes, concerts-cadeaux, visites guidées, etc.

29 août 2004
La liste des personnalités s’allonge

Parmi les nouvelles personnalités signataires de l’Appel: Jean-Marie Beauloye (Directeur général de la Médiathèque de la Communauté française), Alain Berliner (cinéaste), Jan Bucquoy (cinéaste), Etienne Clément (juriste, UNESCO Cambodge), Jean Cornil (sénateur PS), Catherine de Braekeleer (Directrice du Centre de la Gravure de La Louvière, le musée pionnier qui pratique déjà la gratuité des premiers dimanches du mois), Marc de Haan (journaliste),Yves de Jonghe d’Ardoye (député MR), de Froidmont Cecil (journaliste), de Froidmont Patryck (plasticien), Nicola Donato (artiste de spectacle), Gérald Frydman (cinéaste), Gos (dessinateur, « Le Scrameustache »), Bernard Halut, RTBF, « père » de Bla-Bla), Marion Hänsel (réalisatrice/productrice), Paul Hermant (Causes Communes), Philippe Hensmans (militant des droits humains), Luc Jabon (scénariste), Micha Kapetanovic (journaliste), Françoise Klein (Directrice de l’Ecole Supérieure des Arts St Luc de Bruxelles), Fadila Laanan (parlementaire PS), Karine Lalieux (députée PS), Benoit Lamy (cinéaste), Xavier Löwenthal (auteur-éditeur « La 5ème Couche »), Yvan Mayeur (député PS), Serge Meurant (écrivain), Jean-Luc Outers (écrivain), Jean-Pierre Pollenus (Directeur de FEBECOOP), Christophe Pourtois (Directeur du CIVA, Centre International pour la ville, l’architecture et le paysage), Yves Reinkin (député ECOLO), Pierre-Paul Renders (cinéaste), Jean-Louis Sbille (scénariste, comédien, producteur à la RTBF), Frédéric Sojcher (cinéaste), Catherine Stilmant (Présidente du CJEF, le Conseil de la Jeunesse d’Expression Française), Hubert Toint (producteur), Jaco Van Dormael (cinéaste), Nicole vander Vorst (Centre du film sur l’art), Alexandre Wajnberg (journaliste), Thierry Zeno (cinéaste)

Récapitulatif:
Liste des 74 premières personnalités signataires de l’Appel « Pour la gratuité des musées, chaque premier dimanche du mois »

  • Société civile:
    • Jean-Marie Beauloye (Directeur général de la Médiathèque de la Communauté française)
    • Alain Berliner (cinéaste)
    • Jefff Bodart (chanteur)
    • Patrick Bonté (danse)
    • Jan Bucquoy (cinéaste)
    • Philippe Caufriez (RTBF)
    • Patrick Chaboud (metteur en scène… et papa de Malvira!)
    • Catherine de Braekeleer (Directrice du Centre de la Gravure de La Louvière, le musée pionnier qui pratique déjà la gratuité des premiers dimanches du mois)
    • Etienne Clément (juriste, UNESCO Cambodge)
    • Michèle Anne Demey (danse)
    • Marc de Haan (journaliste)
    • Cecil de Froidmont (journaliste)
    • Patryck de Froidmont (plasticien)
    • Nicola Donato (artiste de spectacle)
    • Gérald Frydman (cinéaste)
    • Gos (dessinateur, « Le Scrameustache »)
    • Philippe Grollet (Centre d’Action Laïque)
    • Gérald Frydman (cinéaste)
    • Jacques Fumière (Théâtre de l’Ancre)
    • Bernard Halut, RTBF, « père » de Bla-Bla)
    • Marion Hänsel (réalisatrice/productrice)
    • Daniel Hanssens (acteur)
    • Marian Handwerker (cinéaste)
    • Arthur Haulot (Maison Internationale de la Poésie)
    • Bernard Hennebert (journaliste-animateur)
    • Paul Hermant (Causes Communes)
    • Philippe Hensmans (militant des droits humains)
    • Michel Jakar (cinéaste)
    • Luc Jabon (scénariste)
    • Mathieu Joël (GSARA)
    • Richard Kalisz (metteur en scène)
    • Micha Kapetanovic (journaliste)
    • Françoise Klein (Directrice de l’Ecole Supérieure des Arts St Luc de Bruxelles)
    • Benoit Lamy (cinéaste)
    • Xavier Löwenthal (auteur-éditeur « La 5ème Couche »)
    • « Maman » (artiste)
    • Pierre Mertens (écrivain)
    • Serge Meurant (écrivain)
    • Philippe Moins (Festival du Dessin Animé)
    • Marc Morgan (chanteur)
    • Anne Morelli (professeur à l’ULB)
    • Dolorès Oscari (RTBF)
    • Jean-Luc Outers (écrivain)
    • Jean-Pierre Pollenus (Directeur de FEBECOOP)
    • Mirko Popovitch (directeur de centre culturel)
    • Christophe Pourtois (Directeur du CIVA, Centre International pour la ville, l’architecture et le paysage)
    • Serge Rangoni (Musée des Arts Contemporain de Grand Hornu)
    • Pierre-Paul Renders (cinéaste)
    • Serdu (dessinateur)
    • Frédéric Sojcher (cinéaste)
    • Roger Somville (peintre)
    • Henri Sonet (journaliste)
    • Jean-Louis Sbille (scénariste, comédien, producteur à la RTBF)
    • Robert Stéphane (homme de médias)
    • Catherine Stilmant (Présidente du CJEF, le Conseil de la Jeunesse d’Expression Française)
    • Thierry Tinlot (rédacteur en chef de « Spirou »)
    • Hubert Toint (producteur)
    • Nicole vander Vorst (Centre du film sur l’art)
    • Jaco Van Dormael (cinéaste)
    • Alexandre Wajnberg (journaliste)
    • Thierry Zeno (cinéaste)
  • Personnalités politiques:
    • Jean Cornil (sénateur PS)
    • Yves de Jonghe d’Ardoye (député MR)
    • Isabelle Durant (sénatrice ECOLO)
    • Muriel Gerkens (députée fédérale ECOLO)
    • Jean-François Istasse (sénateur et député PS)
    • Jean-Michel Javaux (secrétaire fédéral d’ECOLO)
    • Fadila Laanan (parlementaire PS)
    • Karine Lalieux (députée PS)
    • Philippe Mahoux (sénateur, ancien ministre de l’éducation et de l’audiovisuel, PS)
    • Yvan Mayeur (député PS)
    • Richard Miller (député-échevin, ancien ministre de la culture et de l’audiovisuel, MR)
    • Joëlle Milquet (présidente du CDH)
    • Yves Reinkin (député ECOLO)

23 juillet 2004
L’administration communale d’Ixelles programme notre interpellation au menu de son Conseil Communal du 30 septembre 2004

040723lettrexl

9 juillet 2004
Carte blanche de deux sénateurs

Voici le texte fort documenté de la « carte blanche » publiée le 9 juillet 2004 en page 30 du quotidien « La Libre Belgique ». Une prise de position essentielle qui fait référence à notre « Appel » et qui pose les premiers jalons concrets d’une réflexion sur la manière de financer pareille innovation.

Les auteurs de ce texte sont les sénateurs Isabelle Durant (ECOLO) et Jean-François Istasse (PS).

> Lire la carte blanche

8 juin 2004
ECOLO et le PS se positionnent officiellement

Deux partis ont repris notre proposition dans leur programme publié à l’occasion de la campagne électorale du 19 juin 2004.

  • ECOLO
    Dans le programme du parti ECOLO, on peut lire: « …Il faut également reprendre le débat sur la gratuité: les formules d’accès gratuit aux musées le premier mercredi du mois ne sont pas efficaces. L’initiative du Musée de la Gravure de La Louvière, qui propose la gratuité durant toute la journée du premier dimanche du mois est beaucoup plus intéressante, parce qu’elle touche les familles quand elles sont disponibles. Cette initiative devrait être généralisée à tous les musées de la Communauté française et également aux musées fédéraux, en concertation avec l’Etat fédéral. Par ailleurs, nous rappelons la nécessité d’un refinancement fédéral de ces structures. Cette gratuité partielle devrait aller de pair avec la mise en valeur chaque mois d’une œuvre particulière dans chaque institution. D’autres institutions pourraient également s’ouvrir au public en organisant une journée, une soirée ou un week-end portes ouvertes: les théâtres les bibliothèques, les centres culturels… »
    La Proposition 11 de ce programme spécifie: « …La Communauté française doit développer une politique d’accès à la culture principalement en développant une politique de gratuité des musées un dimanche par mois. »
  • PS
    Quant au programme 2004 pour la Communauté française du Parti Socialiste, il spécifie:
    « …Dans le même ordre d’idée, le PS souhaite la systématisation de la mise en place de jours de gratuité spécifiques, dans les musées de la Communauté française et dans les musées subventionnés par la Communauté française. Une attention particulière devrait être apportée à la journée choisie pour cette gratuité afin de toucher un large public tout en ne portant pas atteinte de manière disproportionnée aux recettes des musées. Les dimanches et le premier mercredi de chaque mois pourraient constituer un choix pertinent si l’on désire attirer un public jeune. Un travail d’accompagnement particulier lors de ces journées devrait idéalement être mis en place en parallèle. De même, les services éducatifs des musées seront encouragés pour garantir un meilleur accueil aux écoles et au grand public.
    De manière générale, il convient d’encourager toute initiative visant à prévoir des modalités organisationnelles spécifiques en terme de mobilité ou d’horaires afin de faciliter l’accès aux lieux culturels à certains publics… ».

25 mai 2004
Appel aux néérlandophones

Important! Aidez-nous à trouver des interlocuteurs dans la partie flamande du pays: des personnes pour faire signer l’Appel, des personnalités pour le signer, des journalistes pour en parler, etc.

25 mai 2004
Si vous habitez à Ixelles

Concernant cette gratuité des musées chaque premier dimanche du mois, une action se prépare à Ixelles.
Il faut réunir les signatures de 150 personnes qui habitent dans cette commune. Si vous signez le texte que nous vous enverrons, cela ne vous demandera pas beaucoup d’énergie et les effets peuvent être très utiles. Pour en savoir plus, communiquez-nous vos coordonnées complètes (ou celles de proches qui pourraient être intéressés) dans un message ayant pour objet « Musées gratuits à Ixelles ».

25 mai 2004
Nouvelles signatures

Depuis le 13 avril dernier, voici les seize nouvelles signatures de l’Appel:

  • Patrick Bonté (danse)
  • Philippe Caufriez (RTBF)
  • Patrick Chaboud (metteur en scène… et papa de Malvira!)
  • Michèle Anne Demey (danse)
  • Gérald Frydman (cinéaste)
  • Jacques Fumière (Théâtre de l’Ancre)
  • Muriel Gerkens (députée fédérale ECOLO)
  • Daniel Hanssens (acteur)
  • Marian Handwerker (cinéaste)
  • Michel Jakar (cinéaste)
  • Jean-Michel Javaux (secrétaire fédéral d’ECOLO)
  • Mathieu Joël (GSARA)
  • Richard Kalisz (metteur en scène)
  • « Maman » (artiste)
  • Dolorès Oscari (RTBF)
  • Serge Rangoni (Musée des Arts Contemporain de Grand Hornu)

Récapitulatif des signatures de personnalités:

  • Société civile:
    • Jefff Bodart (chanteur)
    • Patrick Bonté (danse)
    • Philippe Caufriez (RTBF)
    • Patrick Chaboud (metteur en scène et papa de Malvira)
    • Michèle Anne Demey (danse)
    • Philippe Grollet (Centre d’Action Laïque)
    • Gérald Frydman (cinéaste)
    • Jacques Fumière (Théâtre de l’Ancre)
    • Daniel Hanssens (acteur)
    • Marian Handwerker (cinéaste)
    • Arthur Haulot (Maison Internationale de la Poésie)
    • Michel Jakar (cinéaste)
    • Mathieu Joël (GSARA)
    • Richard Kalisz (metteur en scène)
    • « Maman » (artiste)
    • Pierre Mertens (écrivain)
    • Philippe Moins (Festival du Dessin Animé)
    • Marc Morgan (chanteur)
    • Anne Morelli (professeur à l’ULB)
    • Dolorès Oscari (RTBF)
    • Mirko Popovitch (directeur de centre culturel)
    • Serge Rangoni (Musée des Arts Contemporain de Grand Hornu)
    • Serdu (dessinateur)
    • Roger Somville (peintre)
    • Henri Sonet (journaliste)
    • Robert Stéphane (homme de médias)
    • Thierry Tinlot (rédacteur en chef de « Spirou »)
  • Personnalités politiques:
    • Isabelle Durant (sénatrice ECOLO)
    • Muriel Gerkens (députée fédérale ECOLO)
    • Jean-François Istasse (sénateur et député PS)
    • Jean-Michel Javaux (secrétaire fédéral d’ECOLO)
    • Philippe Mahoux (sénateur, ancien ministre de l’éducation et de l’audiovisuel, PS)
    • Richard Miller (député-échevin, ancien ministre de la culture et de l’audiovisuel, MR)
    • Joëlle Milquet (présidente du CDH)

18 mai 2004
Sur « Télé Bruxelles »

Dans un reportage diffusé, le 18 mai 2004, par le journal télévisé de Télé-Bruxelles, une brève interview de Bernard Hennebert lui permet d’expliquer l’intérêt économique (à moyen et long terme) de proposer des moments de gratuité accessibles au grand public. L’exemple des Musées de la ville de Paris est évoqué.

17 mai 2004
Questionnement préélectoral

À la veille des élections de juin 2004, nous avons posé la question suivante au monde politique:

« Beaucoup de musées sont gratuits sans grand succès le premier mercredi du mois après 13H. Pourquoi pas plutôt le dimanche? Lorsqu’on met en place une gratuité pour le public, n’est-ce pas discriminatoire de choisir un horaire où la plupart du public majeur travaille ou étudie?
Comment se positionne votre parti vis-à-vis des musées établis en Communauté française mais également vis-à-vis des musées fédéraux? »

Les réponses ont été données au cours de quatre « Grands Entretiens » qui se sont déroulés en public au Forum de la Fnac de Bruxelles.

Les quatre personnalités interrogées avaient eu un mois pour préparer leurs réponses à ce questionnaire pointu.

Nos interlocuteurs étaient:

  • Christian Dupont, Ministre de la Culture et de l’Education Permanente (PS),
  • Olivier Chastel, Ministre de la Culture et de l’Audiovisuel (MR),
  • Jean-Marc Nollet, Ministre de l’Enfance (ECOLO),
  • Julie de Groote, Parlementaire (CDH)

Voici leurs réponses

2 mai 2004
Printemps des musées

Pour l’opération « Printemps des Musées » qui s’est déroulé un dimanche à Bruxelles et en Wallonie, la fréquention des musées a plus que doublé. Elle est le constat intéressant fait par le communiqué de l’agence Belga.

BRUXELLES 02/04 (BELGA) = La fréquentation des musées a plus que doublé dimanche, par rapport à un jour de repos classique, lors de la troisième édition du « Printemps des Musées », a-t-on appris auprès de Hélène van de Wildenberg, porte-parole de l’événement pour la Wallonie et Bruxelles.
Pendant le Printemps, 149 musées de Bruxelles et de Wallonie ont ouvert leurs portes au public et ont proposé un programme spécial d’activités et d’animations.
Les petits musées ont accueilli entre 100 et 200 personnes, les plus grandes structures entre 500 et 600 personne, soit une fréquentation deux fois plus importante qu’en temps normal.
Pour Hélène van de Wildenberg, ces chiffres témoignent « de l’engouement des nombreux visiteurs, toujours plus demandeurs d’animations hors du commun et en plein air ».
La plupart des musées étaient gratuits ou proposaient un billet à prix modéré. Au programme de cette troisième édition: expositions, conférences, parcours découvertes, visites guidées ou contées et jeux.
Cette année, 22 musées ont organisé des nocturnes samedi qui ont permis au public de les découvrir à la lueur d’une lampe de poche.
Cette activité peu banale a valu une forte fréquentation au Musée du Masque de Binche où une centaine d’enfant s’étaient donné rendez-vous samedi soir.
Le PASS (Parc d’Aventures Scientifiques) de Frameries a attiré quelque 3.700 personnes lors du Printemps grâce à diverses animations comme une fanfare, un apéro musical ou encore des jeux traditionnels.
Un nombre non négligeable de néerlandophones a fait le déplacement en Wallonie et à Bruxelles, d’autant plus que la Flandre ne s’était pas associée au « Printemps des Musées ».
L’idée du « Printemps des Musée » est partie de France en 1999 et a depuis lors fait son chemin à travers l’Europe. Depuis 2002, cette journée est organisée en Belgique par la Communauté française et est placée sous le Haut Patronage du Conseil de l’Europe.
NPN/DSE

31 mars 2004
Nouvelles signatures de l’Appel

Viennent de nous apporter leur soutien: Philippe Grollet, Philippe Moins, Marc Morgan, Mirko Popovitch, Thierry Tinlot, Richard Miller et Joëlle Milquet.

Récapitulatif des noms des signataires de l’Appel:

  • Société civile:
    • Jefff Bodart (chanteur)
    • Philippe Grollet (Président du Centre d’Action Laïque)
    • Arthur Haulot (Maison Internationale de la Poésie)
    • Philippe Moins (Festival du Dessin animé)
    • Anne Morelli (professeur à l’ULB)
    • Marc Morgan (chanteur)
    • Mirko Popovitch (directeur de centre culturel)
    • Roger Somville (peintre)
    • Henri Sonet (journaliste)
    • Thierry Tinlot (rédacteur en chef de « Spirou »)
  • Personnalités politiques:
    • Isabelle Durant (Sénatrice ECOLO)
    • Jean-François Istasse (Sénateur et Député PS)
    • Richard Miller (Député-Echevin, ancien Ministre de la Culture, MR)
    • Joëlle Milquet (Présidente du CDH)

10 mars 2004
Arthur Haulot: « Bravo pour votre initiative »

Arthur Haulot n’est pas uniquement un grand résistant et l’initiateur de la Maison internationale de la poésie, il fut également pendant de nombreuses années le Commissaire général au tourisme.

Il signe notre « Appel » et nous propose le commentaire suivant: « Bravo pour votre initiative. Elle me rappelle la première campagne lancée par moi-même sur ce thème, il y a bien des années.

Je me suis servi de la radio pour énoncer en faveur de chaque auditeur cette vérité première: c’est lui et l’ensemble de la société qui est propriétaire de toutes les richesses fort heureusement accumulées par les pouvoirs publics dans ces lieux protégés que sont les musées.

Encore faut-il que chacun ait conscience du fait que toutes ces richesses, toutes ces splendeurs lui appartiennent et qu’il a pour devoir intime d’en prendre possession par la vue et par l’esprit. »

19 février 2004
Question au Parlement de la Communauté française

Ce 19 février, le parlementaire Jean François Istasse (PS) a posé une question sur l’accessibilité des musées au Ministre de la Culture Christian Dupont (PS).

> Lisez cette question et sa réponse.

18 février 2004
Article fort détaillé dans Le Ligueur

Ce 18 février 2004, Le Ligueur publie un article intitulé « La gratuité des musées entre au Sénat! »

4 février 2004
J’ai visité quatre musées

Dans la réponse proposée au Sénat, le 22 janvier 2004, par la Ministre Fientje Moerman, il est question d’une étude récente qui montre que la fréquentation au Musée des Sciences Naturelles a fortement augmenté le mercredi gratuit par rapport aux autres mercredis.
La Ministre ne parle pas des autres musées fédéraux… Voici pourquoi.
J’ai enquêté dans quatre musées dépendant du Fédéral, les deux premiers mercredis « gratuits »de 2004.

Lire l’enquête

25 janvier 2004
Commentaires

Commentaires de Bernard Hennebert après la question orale au Sénat.

Lire les commentaires

23 et 24 janvier 2004
Dans la presse écrite

Compte-rendus dans la presse écrite de la séance du Sénat: Vers l’Avenir, La Libre Belgique,…

22 janvier 2004
Deux nouvelles signatures d’importance.

La sénatrice Isabelle Durant (Ecolo) et le Sénateur Jean-François Istasse (PS) signent notre « Appel » pour cette gratuité dominicale.

22 janvier 2004
Au Sénat

Une interpellation d’un citoyen ou la publication d’un reportage peuvent convaincre un sénateur de poser une question orale au ministre concerné.

C’est ce qui vient de se passer avec la demande de changer le jour de la gratuité mensuelle des musées fédéraux.

Les uns après les autres, les ministres viennent au Sénat pour répondre à ces questions orales au cours de la séance plénière qui se déroule généralement le jeudi, entre 15 et 17 heures. Celle-ci est accessible au public via la tribune qui lui est réservée dans l’hémicycle mais également grâce à internet qui en propose une diffusion vidéo en direct (www.senat.be).

Les sénateurs ne se privent pas de poser ces questions orales « d’intérêt général  » qui doivent avoir trait « à un objet important et urgent « . Leurs textes sont transmis aux ministres compétents dont les cabinets préparent les réponses dans des délais souvent fort courts et parfois avec les conseils de l’administration concernée.

L’auteur de la question et le ministre disposeront chacun de trois minutes pour s’exprimer. Seul, le sénateur qui a posé la question pourra pendant une minute proposer une réplique ultime. Le tout est mis par écrit (et accessible sur le site du Sénat). Les attachés de presse des différents groupes politiques informent régulièrement les journalistes des résultats de ces séances.

Une thématique qui fait l’objet de pareil cheminement n’y trouvera pas nécessairement une solution mais son passage par la séance plénière du Sénat renforcera l’attention des élus, des médias et, donc, du public.

Les sujets de ces questions ne tombent pas du ciel! « Le citoyen est un magnifique relais d’idées. Il ne se rend pas assez compte que les parlementaires en ont besoin.  » (adresses des sénateurs sur www.senat.be), nous explique Roberto De Primis, l’attaché parlementaire de Jean-François Istasse, le sénateur (PS) qui a interpellé le 22 janvier dernier la ministre Fientje Moermen (VLD) à propos de la gratuité des musées fédéraux.

> Voici:

19 janvier 2004
Premiers signataires

Parmi les premiers signataires de l’Appel: Jeff Bodart (chanteur), Henri Sonet (journaliste), Anne Morelli (ULB).

15 janvier 2004
Lancement de l’Appel

Bernard Hennebert souhaite que tous les musées de Belgique soient gratuits durant toute la journée du premier dimanche de chaque mois. Il lance un « Appel » sur ce thème.

Voici le texte de cette pétition (téléchargez notre « Appel » au format PDF/48Ko).

Merci de le signer.
Aidez à le diffuser.

14 janvier 2004
Un exemple Parisien fort intéressant!

Les collections permanentes de tous les musées de la ville de Paris sont gratuites depuis décembre 2001.

Bilan de deux ans d’expérience: une augmentation significative de la fréquentation et de la diversification des publics. Par exemple: sur les dix premiers mois de 2003, alors que la fréquentation touristique de Paris a baissé de 7,6 %, les douze musées parisiens ont accueilli près de 1,5 million de visiteurs, soit une augmentation de leur fréquentation de 27,5%.

Les visites des collections permanentes « gratuites » avaient déjà augmenté de 78% en 2002 par rapport à l’année précédente (où elles étaient encore payantes).

Effet direct sur les expos (qui, à l’inverse des collections permanentes, sont payantes): on note un redressement de 36,5% en 2003 par rapport à une chute de 20% en 2002.

Ces chiffres sont cités dans un article publié par Libération, le 14 janvier 2004, sous le titre: « À Paris, musées gratuits, politique payante ».

6 janvier 2004
Huit nouveaux musées gratuits… en France

Selon Le Monde du 6 janvier 2004, huit musées départementaux de l’Isère sont devenus gratuits depuis le 2 janvier 2004, à la suite d’un vote du Conseil Général.

3 janvier 2004
À la « une »

Le quotidien « Vers l’Avenir » titre en première page « Et si on ouvrait gratis les musées le dimanche? », ce 3 janvier 2004.

En page 4, un long article signé Xavier Diskeuve. Sur sept colonnes, il explique notre revendication de manière fort détaillée.

7 décembre 2003
Un flot de plus de 10.000 visiteurs!

À titre exceptionnel, l’entrée aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Bruxelles fut gratuite le dimanche 7 décembre 2004. Plus de 10.000 visiteurs saluèrent cette initiative. Un résultat tout-à-fait extraordinaire pour ce musée.

26 novembre 2003
Une interview qui ne passe pas inaperçue!

Dans Le Ligueur daté du 26 novembre 2003, nous publions une interview d’Helena Bussers, la nouvelle Conservatrice en chef faisant fonction des Musées Royaux des Beaux-Arts.

Elle explique que les entrées payantes de son Musée rapportent peu, que depuis que son Musée est redevenu payant, les entrées ont chuté de 30 % et que la gratuité du premier mercredi du mois fonctionne mal. « Ce n’est pas un cadeau » nous déclara-t-elle.

Mme Bussers s’intéresse beaucoup à notre idée de prôner la gratuité du premier dimanche de chaque mois ainsi qu’à la proposition que les musées soient invités, chaque mois, à mettre en évidence une œuvre différente.

La publication de cette interview constitue une rampe de lancement à notre revendication.

Lire l’article

7 mai 2003
À la veille des élections législatives…

Dans une interview pour Le Ligueur, nous demandons au Ministre Charles Picqué de se positionner par rapport à une éventuelle gratuité des musées fédéraux, le premier dimanche plutôt que le premier mercredi de chaque mois.

Lire l’article

26 mars 2003
Enquête à La Louvière

Nous publions dans Le Ligueur un reportage sur le Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée de La Louvière qui a pris l’initiative de pratiquer la gratuité tous les premiers dimanches du mois.

Lire l’article