« Ça bouge »: attendue depuis trois ans déjà!

Depuis le 18 mars 2004, la RTBF diffuse un hebdomadaire en télé: « Ça bouge! » sur La Deux, diffusé chaque jeudi vers 23H (rediffusion: chaque vendredi, vers 22H). Cette émission aborde l’évolution du monde associatif et propose un agenda de ses activités les plus signifiantes.

Depuis plus de deux ans déjà, la RTBF devait mettre à l’antenne une série de nouvelles émissions pour respecter certaines nouveautés de son contrat de gestion. Celui-ci prévoit en effet: « …(La RTBF) organise, tant en radio qu’en télévision, une soirée thématique annuelle consacrée à l’éducation aux médias et produit une émission d’éducation permanente au moins une fois par mois. Elle veille également à proposer une émission présentant l’agenda des manifestations d’éducation permanente en Communauté française ».

Les citoyens peuvent influencer

« Ça bouge! » est le troisième exemple d’une émission imposée à la RTBF par le Gouvernement, comme ce fut le cas précédemment pour « Les Niouzz », le JT des enfants, et « Qu’en Dites-Vous? », l’émission de médiation.

Les citoyens peuvent proposer des évolutions « en vue du bien commun » du Service public au Gouvernement. C’est le cas de ces trois émissions qui ressourcent le contenu programmatique de la RTBF. Dès lors, les téléspectateurs, plutôt que de se plaindre, ont tout intérêt à être actifs et revendicatifs!

C’est en 2001 que l’ATA (Association des téléspectateurs actifs) s’est battue pour la création d’un agenda de type « associatif », une sorte de « Javas »-bis.

Trois ans plus tard, cette revendication porte ses fruits. Il est utile de relire aujourd’hui les textes qui motivèrent celle-ci afin d’être attentif à ce que la RTBF, en 2004, se souvienne bien du sens et des objectifs de cet agenda « associatif ».

La RTBF a tardé pendant 26 mois pour réaliser cette nouvelle obligation de son contrat de gestion. D’autre part, pour la Direction, cela semble un vrai boulet. Celle-ci préfère miser sur les jeux et l’info-divertissement. Dans Le Ligueur, on peut lire: « Presque sans aucun moyen technique et dans une discrétion lamentable, la RTBF met enfin à l’antenne son formidable agenda associatif » (voir, ci-dessous, point 6).

  1. Texte de la pétition
  2. « Mais rien pour l’associatif! »: explication des motifs de lancer cette pression (Comment Télez-Vous N°60, daté du 14 février 2001)
  3. Noms des signataires de la pétition
  4. « Pour une RTBF davantage associative », carte blanche signée par les représentants d’Amnesty International, d’Action Commune Culturelle Socialiste, du Mouvement Ouvrier Chrétien, de La Ligue des Familles et de l’Association des Téléspectateurs Actifs.
  5. Texte du fax envoyé par l’ATA aux Ministres au moment de la négociation du nouveau contrat de gestion de la RTBF.
  6. Article très critique sur le manque de moyens accordés par la Direction de la RTBF à la naissance de « Ça bouge », le 18 mars 2004.