Comment Télez-Vous? N°61

4 avril 2001

Télécharger ce numéro (document PDF)

– Le 08/03/2001, le Gouvernement de la Communauté française a approuvé un avant-projet de décret instituant un service de la médiation. Il y avait déjà un médiateur fédéral, un médiateur wallon. Voici, enfin, un médiateur pour les matières de la Communauté française dont la RTBF.
– Le 20/02/2001, à une question d’actualité posée par le Parlementaire Michel Guilbert, le Ministre Miller a déclaré être « pour l’application d’un système similaire à celui de la Flandre », en ce qui concerne l’interdiction de programmes publicitaires cinq minutes avant et après les émissions pour enfants.
– Pour un Javas Bis de l’éducation permanente (voir N° 60): le Ministre Rudy Demotte (PS), deux membres du Conseil d’Administration de la RTBF (Ecolo et PS) ainsi que dix Parlementaires des quatre partis démocratiques ont signé la pétition.
– L’A.T.A. a refusé de participer à l’émission de Christophe Dechavanne, « Ciel, mon Mardi! », du 13/03/2001 sur TF1. Nous publions les échanges d’e-mails.
– Pour expliquer la signalétique jeunesse, la Communauté française a publié la brochure Télé Junior.
– Dossier d’une vingtaine de pages: Au Parlement de la Communauté française, le 07/03/2001, l’A.T.A. a été auditionnée durant toute la matinée par la Commission de l’Audiovisuel. Dès le lendemain, Le Soir signalera que l’A.T.A. est « l’auteur d’un rapport très fouillé qui lui a valu les félicitations des élus » et La Libre Belgique: « Les téléspectateurs fourmillent d’idées ». Celle-ci renchérit, au moment des conclusions, le 16/03/2001, en considérant que « nos propositions » en furent « l’un des moments forts ».
Nous publions la longue communication de l’A.T.A ainsi que le résumé du dialogue qui s’en suivi avec les Parlementaires. Nous proposons également les textes de deux autres interventions qui ont marqué ces travaux, celle de l’Association des Journalistes de la RTBF ainsi que celle de La Ligue des Familles.