Comment Télez-Vous? N°45

15 février 1999

Télécharger ce numéro (document PDF)

– Suite des numéros 42 et 43: Le télédistributeur ALE Télédis écoute enfin, partiellement, un groupe de pression animé par quelques-uns de ses usagers, dans la région liégeoise.
– Suite au numéro 41: En regardant le JT de la RTBF, le 02/02/1998, l’A.T.A. apprend que c’est suite à une de ses plaintes que le CSA a condamné à une sanction de 100.000 FB la chaîne RTL TVi pour violence gratuite au JT. L’A.T.A. n’a jamais porté plainte mais seulement publié un article dont le CSA s’est inspiré…
– En annonçant la 2ème audition publique des chaînes concernant la violence TV, ce 26/02/1998, l’A.T.A. explique qu’aucune des cinq propositions faites par les chaînes lors de la 1ère audition, le 19/11/1996, n’ont été concrétisées jusqu’à présent.
Pour cette 2ème audition, l’A.T.A. résume ses propositions en 3 points: le JT junior; une signalétique jeunesse pas « light » (ce qui fait surtout problème, c’est notre demande d’obliger les chaîne à diffuser en fin de soirée les fictions interdites au moins de 16 ans); la création d’une émission de médiation.
– La Cinquième: L’A.T.A. reproche à Daniel Schneidermann (Arrêts sur images) d’avoir, dans un exemple, amalgamé l’homosexualité au suicide, aux drogues et à l’anorexie… Réponse de l’animateur, également journaliste du Monde.
– JT junior: Gérard Lovérius, Directeur de la Télévision (RTBF), écrit, le 08/12/1998, à l’A.T.A.: « Nous poursuivons l’étude de ce projet ». La Ministre Onkelinx indique à la Députée Colette Burgeon que ce projet a « sa place dans la programmation d’un Service public ». Nous titrons « Et pourquoi pas un enjeu électoral? ». On le verra par la suite: cet intitulé est prémonitoire (voir N°46)…
– France2: Pub ou info?
– Médiation à la RTBF: Au cours d’un colloque organisé à l’UCL, le 01/12/1998, nous demandons à Didier Epelbaum, Médiateur de la rédaction de France2, de se positionner par rapport à la crainte de Christian Druitte: selon ce dernier, il n’y aurait pas suffisamment de matière pour alimenter une rubrique hebdomadaire.
A l’instigation de l’A.T.A., Didier Epelbaum rend visite à la RTBF: pendant une heure, il est interviewé dans Tête à Tête et, ensuite, rencontre Michel Konen.
D’autre part, nous posons trois questions à Françoise Carton de Wiart (FDF), Daniel Ducarme (PRL), Jean-François Istasse (PS), Marie Naguy (Ecolo) et Pierre Scharff (PSC): que pensent-ils de notre dossier paru dans le N°44; quelles évolutions souhaitent-ils proposer à la médiation de la RTBF; que pensent-ils de L’Hebdo du Médiateur de France2?
– René Thierry, ancien présentateur du JT de la RTBF, est pour le direct.
– Le coordinateur de l’A.T.A. analyse les coulisses de l’Ecran Témoin où il est invité parmi des… « fous de la TV »!
– La mort de la chanteuse Colette Magny fait l’objet d’une séquence au 20H de TF1… alors que cette chaîne ne programmait jamais ses chansons!
– Rubrique Bouquins TV: Sage comme une Image par Marc Oschinsky.
– Les journaux de la presse écrite parlent parfois du « 12H45 » plutôt que du JT de la mi-journée. Femmes d’Aujourd’hui rectifie.
– Les médias commentent bien peu les intéressants résultats du sondage « Qui a trop de pouvoir à la télévision » réalisé par l’hebdo Télépro.