Comment Télez-Vous? N°29

15 janvier 1997

>Télécharger ce numéro (document PDF)

– Télécinéma a évolué considérablement depuis son lancement que nous avions vertement critiqué. Bravo!
– Chaque mois, la revue Traverses est invitée par la RTBF dans l’émission Espace Public pour répondre en direct aux téléspectateurs, à propos de son dossier du mois. Le dossier de décembre 1996 était axé sur la RTBF. L’équipe de Traverses fut décommandée et ce fut Jean-Louis Stalport, l’Administrateur général qui s’invita à Espace Public.
– La Ministre Onkelinx annonce à l’A.T.A., ce 09/01/1997, qu’elle a notifié au Gouvernement la recommandation concernant le JT de la mi-journée. Et pourtant Jean-Louis Stalport continue à citer publiquement le « 12H45 » (31/12/1996 et 09/01/1997). De plus, la RTBF entretient une certaine ambiguïté en donnant rendez-vous « à 12H45 » avec tel ou tel de ses journalistes. On ne cite pas le nom de l’émission (JT de la mi-journée) mais on nomme le nom du journaliste qui présentera les titres du JT (sous-entendu: de la mi-journée)… « dès 12H45 ».
– Une nouvelle plainte de l’A.T.A. à l’encontre de la RTBF est déposée, le 19/12/1996, à la Commission d’Ethique de la Publicité, contre les publicités clandestines exhibées semaine après semaine dans Bon Week-End: enseignes lumineuses, plaques en émail, posters, parasols, présentoirs, porte-cartons, verres et bouteilles de marques de bières et de jus de fruits… La plainte est recevable et l’A.T.A. est convoquée à une réunion, le 16 janvier 1997.
– Mr Emmanuel Hollander, Président de la Commission d’Ethique de la Publicité, rappelle à l’A.T.A. que les recommandations de la Commissions sont tenues confidentielles. Une manière de faire taire l’A.T.A.? Benoit Goossens, Président de l’A.T.A., réagit, dans un éditorial, en prouvant que le règlement de la Commission publié au Moniteur prévoit un texte bien différent du résumé opéré par Mr Hollander: « …les recommandations sont tenues confidentielles, SAUF ce qui concerne leur communication au Ministre ou aux parties, à moins que l’une de ces dernières ait levé cette confidentialité ». Ce que l’A.T.A. a donc fait allègrement!
– L’A.T.A. constate que ni la RTBF, ni RTL TVi n’informent leur public de l’évolution de l’avant-projet de réforme du CSA.
– L’A.T.A. redemande aux parlementaires de prévoir dans le nouveau statut la présence d’un médiateur à la RTBF.
– Rubrique Bouquins TV: Le Médiateur, ouvrage collectif aux Ed. Bruylant.