Comment Télez-Vous? N°26

Octobre 1996

>Télécharger ce numéro (document PDF)

– Suite du numéro précédent: Le 1er décembre, journée mondiale du Sida, n’est pas repris dans les « événements » de la saison de la RTBF. Lors de sa conférence de presse, nous interrogeons Gérard Lovérius, Directeur de la Télévision. Il parle « d’intention réelle » mais « les vacances n’ont pas été propices pour faire avancer les choses »…
– Suite du numéro précédent: Claudine Brasseur emboîte le pas à Claude Delacroix: Le Jardin Extraordinaire peut exprimer le droit à la défense de la protection de la nature contre les intérêts capitalistes de l’argent.
– Javas: pourquoi pas des rediffusions au prime time?
– Taxes communales sur les antennes paraboliques: Halte à la discrimination!
– La publicité commerciale est toujours exclue sur le petit écran du Service public flamand.
– L’A.T.A., le 19/09/1996, dépose plainte contre le « JT de 12H45 » de la RTBF à la Commission d’Ethique de la Publicité: ne s’agit-il pas d’une même émission déclinée artificiellement en deux parties (les titres et le corps de ce JT) pour introduire du sponsoring (dans la séquence « météo » diffusée entre les titres et le corps du JT), ce qui est illégal?
– RTL TVi: Certain(e)s candidat(e)s du jeu de séduction « 7ème Ciel » seraient des mannequins ou des comédiens amateurs…
– Rubrique Bouquins TV: En direct par Norman Spinrad.
– Un an après les élections, répondent à cinq questions de l’A.T.A.: Jean-François Istasse (PS), Raymond Langendries (PSC), Louis Michel (PRL) et Jacky Morael (Ecolo).
Quelle réforme du CSA (et quand)? La RTBF doit-elle répondre au courrier? Faut-il créer un médiateur à la RTBF? La télédistribution: vers une hausse des abonnements? Prônez-vous l’arrivée du PDC?
– Quarante-cinq 0900 sans tarification sur le télétexte de RTL TVi. L’A.T.A. demande à la chaîne de rectifier le tir dans les dix jours sinon elle porte plainte.
– Un dossier de 12 pages « Violence gratuite à la télévision ».
En France, la signalétique arrive à la mi-novembre 1996. En Communauté française rien ne se passe et les problèmes sont multiples.
Il faut que notre CSA puisse enregistrer les émissions, visionner et sanctionner, le cas échéant. À quand, la réforme annoncée de cette institution?
Il ne suffit pas que les chaînes aient signé un code de déontologie. Il faut encore qu’elles l’appliquent et l’interprètent… honnêtement.
Notre dossier décrit un dérapage au JT de 19H30 de la RTBF, le 05/08/1996 (l’assassinat de Rashaad Staggie). Interpellé par l’A.T.A., Michel Konen reconnaît les faits.
L’A.T.A. propose 4 critères pour diffuser des images violentes: sélectionner uniquement des images qui sont indispensables à l’explication d’un fait de société marquant; prévenir le téléspectateur; dans le commentaire, replacer les images dans leur contexte social ou politique; limiter le nombre d’images violentes diffusées au strict minimum utile à la compréhension du reportage.